Les écoles de management françaises se sont engagées depuis plusieurs années dans la course aux accréditations internationales sur un marché particulièrement concurrentiel. Cette recherche de reconnaissance institutionnelle a pour principale vocation de rassurer les parties prenantes, nationales et internationales, sur la qualité de l’enseignement délivré.

Cette qualité est mesurée à travers différents indicateurs tels que la professionnalisation des cursus, leur robustesse académique, leur internationalisation ainsi que leur dimension innovante dans un contexte accru de digitalisation des contenus et des processus pédagogiques.

Quels sont les impacts de cette quête de la « triple couronne » (AACSB, EQUIS, AMBA) ?

Coûts et avantages de la quête des labels, inertie ou agilité organisationnelle des écoles de management françaises, équilibre entre production de connaissances et impact : retrouvez l’analyse complète sur The Conversation

 

Auteurs : 

Pascale Bueno MerinoDirectrice de la Recherche et Enseignant-Chercheur à l’EM Normandie

Samuel Grandval, Maître de conférences HDR en sciences de gestion à l’Université du Havre

Tamym Abdessemed,Directeur Général Adjoint académique et recherche à l’ISC Paris Business School


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>