Accros à leurs smartphones, à leurs tablettes, à leurs ordinateurs portables, les Digital Natives perturbent leur environnement sous toutes ses formes, mais ils perturbent aussi les modes d’enseignement. Alors, faut-il suivre le mouvement ou renoncer ?

Retrouvez l’intégralité de l’article sur Le Monde des Grandes Ecoles et des Universités


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>