Les accidents du travail, s’ils ne sont pas envisagés dans une logique de gestion globale des risques, peuvent entraîner et aggraver des risques dans l’organisation.

Si les accidents de travail peuvent souvent alerter par leur caractère surprenant et par d’autres impacts tels que l’absence durable ou irrémédiable d’un collaborateur, un aspect souvent sous-estimé de ce risque concerne son caractère diffus dans l’organisation ainsi que le phénomène d’entrainement et d’aggravation des risques dans l’organisation.

Dans cet article, Caroline Diard – enseignant-chercheur à l’EM Normandie et Nicolas Dufour – professeur des universités associé au CNAM, s’attachent à démontrer l’importance de ce risque à envisager une fois encore dans une logique de gestion globale des risques.

Lire l’article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>