Le budget de l’administration Trump risque de réduire drastiquement l’enveloppe allouée à l’environnement. Cette annonce n’est pas forcément vue d’un bon œil par les entreprises. Cependant, la régulation environnementale ne passe plus uniquement par les États. Les normes environnementales sont définies par les États lors de grandes négociations internationales mais les entreprises ont aussi leur mot à dire et peuvent, dans une certaine mesure, s’opposer à l’État.

Explications de Florian Favreau, enseignant-chercheur à l’EM Normandie, sur Les Echos.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>