En entreprise, réaménager les locaux tourne parfois au casse-tête. Pour certains collaborateurs, c’est tout un monde qui s’écroule. En résultent parfois résistances, démotivation, contestations. En effet, le bureau n’est pas un espace comme les autres, soulignent Caroline Diard et Virginie Hachard enseignants-chercheurs à l’EM Normandie.

Malgré les évolutions liées aux nouveaux modes d’organisation du travail, un attachement des salariés à leur espace de travail persiste. Il convient donc d’envisager cet espace comme un support identitaire, ou comme un producteur d’identité. D’ailleurs, il n’est pas rare d’observer quelques résistances au changement lors de déménagements ou changements d’affectation des bureaux. Cet ancrage spatial provient de la notion d’identité au travail.

Changer d’espace de travail peut donc, tant au niveau individuel qu’au niveau collectif, révéler des enjeux bien plus subtils qu’un simple changement de bureau.

Retrouvez l’analyse de Virginie Hachard et Caroline Diard en intégralité sur The Conversation

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>