Nous avions alerté en fin d’année 2016 sur le mythe du « Made in France ». Après tout, la tentation française de faire de la marque « France » le salut de notre économie n’est pas nouvelle. Le patriotisme économique est une sorte de tradition locale qu’il faut avant tout analyser comme un syndrome français lié au manque de culture économique de notre pays, à l’esprit cocardier et fier du coq français et à la difficulté à accepter les lois pourtant simples du marché.

Plus surprenant en revanche, que les mêmes arguments infondés soient utilisés aussi de l’autre côté de l’Atlantique par le 45e président de la première puissance économique mondiale.

Jean-Christophe Hauguel, Directeur adjoint de l’EM Normandie, décrypte le célèbre  » Buy American ! Hire American ! »

 

Retrouvez l’intégralité de l’article sur The Conversation

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>