Qui dit entreprise dit équipe et qui dit équipe dit parfois conflits…
Dans sa dernière tribune publiée sur The Conversation, Caroline Diard, enseignant-chercheur à l’EM Normandie, se penche sur la gestion des conflits en entreprise.
Elle se réfère notamment à la matrice de Thomas et Kilmann, outil de référence en la matière, selon laquelle le compromis serait la solution la plus acceptable pour la majorité des collaborateurs. Mais comment les individus perçoivent-ils une solution comme étant acceptable ? Si cela dépend des caractéristiques intrinsèques propres à chacun (âge, genre, environnement social et géographique, éducation, etc.), l’intégration au sein du groupe semble être également une composante déterminante…

Lire la tribune sur The Conversation.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>