Nous assistons à une importante mobilisation contre les modifications du code du travail.

Pourquoi ce 21 septembre les partenaires sociaux ont appelé à une mobilisation contre une réforme qui est censée valoriser le dialogue social ?

Tout d’abord, la réforme par ordonnances est loin d’être une nouveauté. Le procédé avait déjà été utilisé par le gouvernement Juppé en 1995 pour réformer la sécurité sociale. Entre 2008 et 2011, ce sont 130 ordonnances qui sont prises. Le gouvernement Hollande n’est pas en reste avec, en 2013, la réforme du logement dont certaines mesures sont prises par ordonnances.

Le gouvernement Macron l’avait promis. Il l’a fait. Le 31 août dernier, le contenu de 5 ordonnances est présenté. Les principaux thèmes concernent la négociation collective, le dialogue social et la sécurisation de la relation de travail.

 

Alors pourquoi tant d’agitation ? Caroline Diard analyse ce grondement sourd de l’opinion dans sa nouvelle tribune disponible sur The Conversation.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>