Si le DJ crée, ça n’est qu’à partir d’une matière première produite par d’autres, qu’il assemble au bon endroit et au moment, ce qui est tout un art… qui ressemble à ce que font beaucoup d’entrepreneurs !

L’entrepreneur n’a-t-il pas, comme le DJ, avant tout le talent d’assembler correctement les œuvres d’autrui ? Avant d’être innovateur, n’a-t-il pas surtout le mérite d’arriver au bon endroit au bon moment pour être l’acteur final d’un processus ayant bénéficié de multiples innovations successives ? Et de savoir faire aimer sa « musique » au public ?

C’est la thèse que défend  Yoann Bazin, enseignant-chercheur à l’EM Normandie, dans une nouvelle tribune à découvrir sur Usbek et Rica


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>