L’histoire de la formation continue commence en 1970 avec la signature d’un accord national interprofessionnel (ANI) qui pose dès lors les bases du système actuel de la formation professionnelle en France. Se sont succédées ensuite de nombreuses réformes ayant pour but de valoriser l’individu, la montée en compétences, l’adaptation des collaborateurs aux besoins des entreprises et aux postes de travail.

Les réformes successives ont placé le salarié au cœur du dispositif. Devenu acteur de son parcours professionnel, il interagit désormais avec le service RH dans la co-construction de son parcours et l’évolution de ses compétences.

Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, a présenté début mars sa réforme de la formation professionnelle. Elle promet des droits renforcés au travers d’un nouveau compte personnel de formation.

La réforme en cours interpelle sur la place du service RH dans la construction des compétences des collaborateurs.

Formation professionnelle continue : les services RH auront-ils encore la main ? Découvrez l’analyse de Caroline Diard, enseignant-chercheur à l’EM Normandie, sur Afterwork RH


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>