Selon un récent rapport du Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes publié le 22 février dernier, les avancées en matière d’égalité filles-garçons à l’école demeurent lentes et insuffisantes. Les stéréotypes ont la peau dure et continuent d’influencer significativement les comportements et décisions pédagogiques qui ponctuent la vie scolaire. Pour le HCE, trois domaines sont particulièrement marqués par cette influence : l’enseignement, l’évaluation et les manuels scolaires.

 

Lire la suite de l’article sur The Conversation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>