En créant une chaire sur les Modèles Entrepreneuriaux en Agriculture en partenariat avec Cerfrance, le Crédit Mutuel Normandie, Groupama Centre Manche et la Chambre Régionale d’Agriculture de Normandie, l’EM Normandie pénètre un territoire peu exploré par les grandes écoles de commerce et de management. Explications.

Une volonté de se démarquer de la concurrence

L’entrepreneuriat fait partie de l’ADN de l’EM Normandie. C’est dans cette école que la pédagogie HEC Entrepreneurs a été la plus poussée à la fin des années 90, allant jusqu’à irriguer l’ensemble du Programme Grande Ecole en cinq ans ainsi que le MS Entrepreneurs et le MS Startup et Développement Numérique.

L’EM Normandie dédie par ailleurs l’un de ses axes de recherche à l’entrepreneuriat ; elle compte également une équipe d’une quinzaine d’enseignants-chercheurs dont les thèmes de recherche ont trait à l’entrepreneuriat féminin, à l’entrepreneuriat en équipe, à la finance entrepreneuriale ou encore à l’entrepreneuriat international.

Avec son Institut de l’Innovation et du Développement de l’Entrepreneuriat, l’école accompagne chaque année en moyenne 80 étudiants porteurs de projets et collabore étroitement avec d’autres acteurs normands de l’enseignement supérieur pour dynamiser plus largement l’entrepreneuriat étudiant sur le territoire.

Mais alors que beaucoup d’écoles s’intéressent à l’entrepreneuriat, il s’avère nécessaire d’insuffler une nouvelle dynamique, de découvrir de nouvelles niches pour construire une nouvelle offre de recherche et de formation.

Une chaire dédiée à l’entrepreneuriat agricole

L’agriculture ne fait généralement pas partie des axes de recherche et de formation des grandes écoles de management. Certaines ont des chaires ou développent des recherches sur le secteur de l’agroalimentaire mais rares sont celle qui s’intéressent à l’amont de la chaîne : les producteurs.

Une des explications est liée à l’histoire économique.

Les écoles de commerce les plus anciennes ont historiquement été liées aux négociants, c’est-à-dire à ceux qui achètent des produits agricoles et qui les revendent avec ou sans transformation. L’EM Normandie a ainsi été créée à la fin du 19e siècle par des négociants du Havre importateurs de café. Puis, au fil des années, les écoles de commerce ont été rattachées aux chambres de commerce et d’industrie alors que certaines écoles d’ingénieurs en agriculture, étaient rattachées aux chambres d’agriculture, elles-mêmes dirigées par des agriculteurs.

En créant une chaire sur les modèles entrepreneuriaux en agriculture, l’EM Normandie s’inscrit dans l’histoire. L’agriculture se transforme : certains agriculteurs se lancent dans les circuits courts ; d’autres se diversifient dans l’agritourisme ; d’autres encore investissent de nouveaux marchés comme la production d’énergie. On voit ainsi apparaître de nouveaux modèles entrepreneuriaux dont les problématiques de gestion doivent être investies par les écoles de management : vendre, acheminer, calculer, communiquer, manager…

Reconnecter les étudiants au monde agricole

Les étudiants des écoles de management sont assez peu sensibilisés aux problématiques de l’agriculture. Certaines émissions de télévision ne donnent, par ailleurs, pas forcément une image entrepreneuriale du monde agricole. L’intérêt de la chaire est de leur montrer que le monde agricole évolue, qu’il est très entrepreneurial et que les modèles sont très variés. Si les étudiants ne sont pas sensibilisés à l’entrepreneuriat agricole, les problématiques alimentaires ne leur sont toutefois pas étrangères. Les étudiants d’aujourd’hui sont non seulement connectés mais ils sont aussi attentifs au bien manger et à l’écologie. Les sujets chauds de l’agriculture comme l’alimentation ou l’utilisation de pesticides les intéressent.

Ils sont par ailleurs sujets de débats. La chaire a donc vocation à montrer l’esprit entrepreneurial des agriculteurs mais aussi à débattre de sujets qui touchent les jeunes générations. Au-delà de cela, l’agriculture est un terrain de jeu intéressant pour les étudiants : elle rappelle une histoire familiale, elle est source de projets qu’ils soient associatifs ou entrepreneuriaux et elle attise la curiosité (élevage d’animaux, matériels agricoles, agriculture connectée…).

 

En somme, une chaire sur l’entrepreneuriat agricole dans une école de management est innovant, questionnant et source d’inspirations. C’est un projet qui irrigue non seulement la recherche, mais aussi la pédagogie et le lien qui unit l’école et ses étudiants au territoire.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>