Dans son rapport du 3 juillet 2017, l’Unédic présentait les dispositions de la nouvelle convention d’assurance chômage signée le 14 avril 2017 par les partenaires sociaux. Parmi les nouvelles mesures qui s’appliqueront progressivement à partir du 1er octobre 2017 figurent l’harmonisation de l’ouverture des droits, l’évolution des règles protectrices concernant les seniors ou encore la création d’une contribution exceptionnelle temporaire versée aux employeurs pour tous les contrats de travail.
Comment en sommes-nous arrivés là ? Comment cette réforme fonctionne-t-elle ? Pourquoi ces nouvelles règles d’indemnisation et de contribution ? Caroline Diard dresse un bilan sur The Conversation.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>