Le 22 septembre 2017, le Président de la République signait les cinq ordonnances réformant le code du travail. Plus de flexibilité, plus de garanties, plus de dialogue sociale dans l’entreprise en sont les promesses.

Retrouvez l’analyse de Caroline Diard, enseignant-chercheur à l’EM Normandie, sur Le Cercle Les Echos.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>