Les évidences, les idées préconçues, les enseignements tirés des expériences passées et les effets de mode modèlent le management d’aujourd’hui.
Les entreprises se disent libérées; elles fonctionnent à coups d' »intelligence collective », de « Growth Hacking », de « RSE » et autres tendances, laissant souvent aux oubliettes théories scientifiques et  données rigoureuses. A qui la faute ? Comment instaurer une culture du management fondé sur des preuves ?

Dans une tribune publiée sur The Conversation,  Yoann Bazin, enseignant-chercheur en sciences de gestion à l’EM Normandie, revient sur l’article de Jeffrey Pfeffer et de Bob Sutton « Evidence-based management », paru dans Harvard Business Review en 2005.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>