Le temps de travail en France est un sujet de débat intarissable. Depuis 1936, année de la mise en œuvre des 40 heures, plusieurs réformes se sont succédées afin de permettre aux salariés de consacrer davantage de temps à leurs loisirs et de donner un nouvel essor économique au territoire. A l’aube du quinquennat Macron, Caroline Diard, enseignant-chercheur à l’EM Normandie, revient sur les avancées en la matière et le bras de fer entre accords de branches et accords d’entreprises dans une tribune publiée sur The Conversation.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>