Les médias évoquent beaucoup « la génération start-up ». Facebook vient d’investir dans le plus gros campus de start-up du monde installé… à Paris. De nombreuses écoles de management encouragent la création d’entreprise via notamment des incubateurs et des mastères spécialisés dédiés. Les CCI proposent des services d’accompagnement et jouent le rôle de CFE. Ces encouragements généralisés ont permis la création de 10 000 start-up ces cinq dernières années, ce qui permet aussi la création d’emplois.

Dans leur tribune, Olivier Lasmoles et Caroline Diard, enseignants-chercheurs à l’EM Normandie, alertent sur les nombreux risques encourus par les start-uppers lors de la création de leur structure, notamment concernant leur patrimoine personnel. La start-up, jeune entreprise souvent innovante, peut parfois s’avérer compliquée à développer et risquée pour son créateur.

 

Retrouvez l’article dans son intégralité sur The Conversation

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>