Une enquête (DARES, juin 2015) montre que « la situation économique des établissements où travaillent les salariés du secteur privé détermine en partie les risques psychosociaux auxquels ils sont exposés. » En cause : la crainte de perdre son emploi, le surcroît de travail et des rapports sociaux tendus. Mais qu’en est-il des salariés des entreprises qui traversent une crise de croissance ?

Caroline Diard, Enseignant-Chercheur à l’EM Normandie, souligne le manque de vigilance des dirigeants, parfois aveuglés par la croissance très rapide de leur entreprise. Dans ce cas précis, la crise de croissance, qui est une étape positive de la vie économique de l’entreprise, peut vite se transformer en cauchemar managérial.

 

Retrouvez l’intégralité de l’article sur The Conversation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>