Alors que la tempête Carmen vient de quitter l’Hexagone, la France subit une nouvelle dépression prénommée Eleanor. Mardi 02 janvier après-midi, Météo France a placé 49 départements en vigilance orange pour vents violents, inondations ou pour vagues-submersion.

Le passage de la tempête Eleanor sur le Nord de la France a occasionné de violentes rafales de vent et impacté le réseau électrique par des chutes de branches et d’arbres sur les fils. Mercredi 3 janvier au matin, on comptait plus de 200 000 foyers privés de courant dans les régions touchées : Normandie, Hauts-de France, Île-de-France et Grand-Est.

Ces tempêtes, de même que les vagues de froid, soulignent certaines inégalités territoriales face aux coupures électriques ; les habitants de la campagne bretonne y sont, par exemple, davantage exposés que les Franciliens. Comment expliquer de telles disparités ? Quelles solutions pouvons-nous envisager ?

Découvrez sans plus attendre l’analyse complète de François Raulin, Ingénieur de recherche à l’EM Normandie, sur The Conversation

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>