Internet a permis la démocratisation de la recherche généalogique.  Au Québec, elle connaît même un véritable engouement. La création d’émissions télévisées qui mettent en scène des personnalités québécoises en quête de leurs origines en est le meilleur exemple.

Depuis quelques années, on constate en France l’émergence d’un tourisme généalogique québécois. Cette nouvelle forme de tourisme, bien qu’encore confidentielle, représente un fort potentiel de développement économique non négligeable à l’échelle locale, notamment pour les territoires ruraux.

Le tourisme généalogique peut-il répondre aux enjeux de redynamisation de ces campagnes, de plus en plus vieillissantes et de moins en moins attractives ?

François Raulin, ingénieur de recherche à l’EM Normandie, nous donne quelques éléments d’éclairage en s’appuyant sur l’exemple de la région Normandie, à lire sur The Conversation.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>