Lettre n°16 – février 2016

Géographe et diplomate, ayant occupé de hautes fonctions au Quai d’Orsay, fin connaisseur de la géopolitique, Michel Foucher analyse avec lucidité la crise majeure que traversent aujourd’hui la France et l’Europe. Pour lui, si l’on veut maîtriser le devenir de nos territoires, nous devons rétablir des contrôles adaptés aux frontières. Mais contrôle ne signifie pas fermeture. Car la France a de beaux atouts en mains et doit, plus que jamais, jouer son rôle à l’échelle planétaire.

C’est la raison pour laquelle, dans l’entretien qu’il a accordé à Jean-Guy Bernard, Directeur Général de l’EM Normandie, Michel Foucher refuse clairement le discours décliniste. Grâce à la richesse de ses territoires, la France peut encore exercer une réelle influence dans le monde, tant sont nombreux les pays qui nous apprécient et souhaitent nouer des partenariats avec nous. Pour peu que nous sachions nous adapter et innover, les ressources qu’offre l’intelligence territoriale nous permettent de proposer des scénarios concrets de développement.

 

Téléchargez l’entretien (format PDF)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>