L’Union Européenne doit accélérer sa transition énergétique, tant pour lutter contre le changement climatique que d’un point de vue géopolitique. C’est ce que l’on peut retenir de la dernière évaluation de l’Agence Européenne pour l’Environnement (AEE) publiée en 2014 et mise à jour en décembre 2016.

Les tendances actuelles, si elles sont encourageantes, doivent en effet s’intensifier pour atteindre les nouveaux objectifs que l’Union s’est fixée pour 2030. La voie à suivre est claire : les États membres doivent revoir leurs ambitions et leurs efforts à la hausse pour garantir une économie à faible intensité de carbone, compétitive et circulaire dans les décennies à venir

Voix dissonantes sur la question de la transition énergétique, marché de l’énergie, enjeu géopolitique, …  Sébastien BOURDIN, enseignant-chercheur à l’EM Normandie, nous livre une analyse fine de la situation actuelle.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur The Conversation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>