Les AMAP, l’économie collaborative les pieds sur terre

Photo : Les AMAP, l’économie collaborative les pieds sur terre

Mises en place en France au début des années 2000, les Associations pour le maintien de l’agriculture paysanne (AMAP) constituent une forme originale de réseau agro-alimentaire alternatif profondément enraciné dans le territoire.

Près de 1 600 AMAP participeraient actuellement en France à l’instauration de circuits de vente directe et concerneraient environ 270 000 consommateurs, soucieux de contribuer à une « agriculture socialement équitable et écologiquement soutenable ». Des chiffres qui font de l’Hexagone un champion dans ce domaine en Europe.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur The Conversation

Article co-écrit avec Samuel Grandval (Maître de conférences HDR en sciences de gestion, Université du Havre) et Sonia Aissaoui (ATER, Docteur ès Sciences de Gestion, Université du Havre).

Auteur(s)

Photo : Alimentation locale : quel sera l’impact des crises géopolitiques et climatiques ?

Alimentation locale : quel sera l’impact des crises géopolitiques et climatiques ?

Le locavorisme a fait croire à nombre d’acteurs des systèmes alimentaires locaux que les citoyens allaient s’extraire dans un avenir proche d’un système agro-industriel globalisé, à la fois trop dépendant des cours des matières premières sur les marchés mondiaux, vulnérables aux processus spéculatifs et surtout inaptes à proposer des produits de qualité.

Lire la suite

Photo : Consommer autrement : le modèle de l’économie circulaire

Consommer autrement : le modèle de l’économie circulaire

Aujourd’hui, il est unanimement reconnu que le développement de notre économie sur un modèle linéaire, à l’inverse du modèle de l’économie circulaire (extraire des ressources, produire, consommer, jeter) génère des conséquences économiques, sociales et environnementales qui ne sont pas soutenables. Il est producteur d’inégalités et provoque des externalités écologiques négatives. Dès lors, il devient indispensable […]

Lire la suite