Le Biogaz, opportunité entrepreneuriale ecoresponsable

Le traitement des déchets n’est pas l’industrie la plus sexy, mais il est essentiel pour lutter contre le changement climatique. Désormais, la transition énergétique intéresse les gouvernements qui investissent dans des technologies de recyclage et de transformation de la biomasse en énergie. 

Aujourd’hui, une nouvelle génération d’entrepreneurs travaille aux traitements de nos déchets. Grâce à de nouvelles technologies et techniques, ils transforment les déchets en énergie, permettant ainsi de lutter contre le changement climatique. La technologie est simple : les matières organiques comme le fumier, les cultures, l’herbe et le lisier sont placées dans de grands contenants ; une fois décomposé, ce matériau produit du biogaz tel que le méthane. Le méthane peut être ensuite converti et injecté dans le réseau national d’électricité et de gaz.

Mais qu’en est-il de nos déchets alimentaires ? La méthanisation progresse rapidement à l’échelle mondiale. Or, aujourd’hui, près de la moitié des aliments sont jetés dans le monde. Si nous pouvions transformer cela en énergie, cela pourrait alimenter des dizaines de millions de foyers dans le monde ! Les déchets alimentaires représentent donc un énorme potentiel, mais quelles sont les limites ?

Découvrez la nouvelle analyse de Sébastien Bourdin, professeur en développement durable et territorial à l’EM Normandie, à lire sur Forbes.fr

Auteur(s)

Les députés européens ont adopté il y a peu le dernier cycle de mesures de la politique agricole commune, qui constituera le cadre de la politique agricole européenne jusqu’en 2027 pour un montant de 386 milliards d’euros (dont 62 milliards pour la France). Les militants avaient demandé une réforme radicale de la politique afin de rendre l’agriculture […]

La transition énergétique est aujourd’hui considérée par les institutions nationales, européennes et internationales comme incontournable. Cependant, le déploiement des énergies renouvelables telle que la méthanisation peut être la source de conflictualité. À partir d’un corpus d’articles issus de la presse quotidienne régionale, nous avons réalisé une analyse lexicométrique du discours des acteurs de la méthanisation […]

« Extraire, produire, consommer, jeter » : le modèle linéaire qui domine aujourd’hui a atteint ses limites. En réponse, « l’économie de la circularité » connaît une croissance importante. En favorisant le réemploi, la réutilisation et le recyclage des matières premières, ce système conceptuel global agit comme un levier pour réduire nos déchets. Le concept a gagné en intérêt auprès du public […]