La methanisation oui, mais pas chez moi ! Une analyse du discours des acteurs

Photo : La methanisation oui, mais pas chez moi ! Une analyse du discours des acteurs

La transition énergétique est aujourd’hui considérée par les institutions nationales, européennes et internationales comme incontournable. Cependant, le déploiement des énergies renouvelables telle que la méthanisation peut être la source de conflictualité.

À partir d’un corpus d’articles issus de la presse quotidienne régionale, nous avons réalisé une analyse lexicométrique du discours des acteurs de la méthanisation afin de mieux comprendre les oppositions locales et identifier les leviers pour faciliter l’acceptation sociale.

L’étude identifie les craintes et les principales méfiances liées à la méthanisation. Par conséquent, la territorialisation des projets d’unités de méthanisation demande de trouver des nouveaux compromis sociaux en conciliant l’intérêt général (la transition énergétique) et les intérêts singuliers (relatifs aux externalités des énergies vertes déployées).

L’étude de Sébastien Bourdin

Auteur(s)

Photo : Alimentation locale : quel sera l’impact des crises géopolitiques et climatiques ?

Alimentation locale : quel sera l’impact des crises géopolitiques et climatiques ?

Le locavorisme a fait croire à nombre d’acteurs des systèmes alimentaires locaux que les citoyens allaient s’extraire dans un avenir proche d’un système agro-industriel globalisé, à la fois trop dépendant des cours des matières premières sur les marchés mondiaux, vulnérables aux processus spéculatifs et surtout inaptes à proposer des produits de qualité.

Lire la suite

Photo : Consommer autrement : le modèle de l’économie circulaire

Consommer autrement : le modèle de l’économie circulaire

Aujourd’hui, il est unanimement reconnu que le développement de notre économie sur un modèle linéaire, à l’inverse du modèle de l’économie circulaire (extraire des ressources, produire, consommer, jeter) génère des conséquences économiques, sociales et environnementales qui ne sont pas soutenables. Il est producteur d’inégalités et provoque des externalités écologiques négatives. Dès lors, il devient indispensable […]

Lire la suite