Complémentaire santé obligatoire : un désavantage social ?

Photo : Complémentaire santé obligatoire : un désavantage social ?

Depuis le 1er janvier 2016, tous les employeurs doivent proposer à leurs salariés une mutuelle collective, à adhésion obligatoire, financée à 50 %, comprenant certaines garanties minimales.

Cette nouvelle obligation traduit-elle un avantage ou un désavantage social ? Le bilan tiré par Caroline Diard, enseignant-chercheur à l’EM Normandie, est clair.

Le caractère obligatoire du dispositif semble avoir transformé l’avantage en contrainte. “Il ne sera désormais plus possible de promouvoir la complémentaire santé comme un avantage propre à l’entreprise. […] “Il serait donc intéressant de repenser le système de rémunération et de recentrer les avantages proposés aux salariés autour de l’épargne salariale ou de l’épargne retraite.”

Même en période de crise, attirer les talents reste un défi majeur pour l’entreprise. Il est donc important de réfléchir à une politique de rémunération raisonnée.

 

Retrouvez l’article dans son intégralité sur The Conversation

Auteur(s)

Photo : Le numéro 4 de la RIDO est en ligne

Le numéro 4 de la RIDO est en ligne

Retrouvez le numéro 4 de la Rido ici ! Le quatrième numéro de la Revue Interdisciplinaire Droit et Organisations ouvre le dialogue entre chercheurs et praticiens de toutes spécialités et promeut un échange interdisciplinaire intéressant sur le sort humain et organisationnel dans ses diverses dimensions. Dans ce numéro on s’intéresse au devoir de vigilance des […]

Lire la suite