En matière de formation, c’est qui le patron ?

Photo : En matière de formation, c’est qui le patron ?

La loi n° 2004-391 du 4 mai 2004, relative à la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social a institué le DIF (Droit individuel à la formation) dans le but d’en réduire les inégalités d’accès. L’idée est de faciliter la prise en charge des formations choisies à l’initiative du salarié avec l’accord du salarié. Seulement, le public est rare : moins de 6 % des salariés l’ont utilisé. En cause, le manque d’information et la difficulté à articuler les carrières.

Au 1er janvier 2015, le CPF (Compte personnel de formation), dispositif utilisable par tout salarié tout au long de sa vie active, pour suivre une formation qualifiante, a succédé au DIF.

Dans l’article intitulé « En matière de formation, c’est qui le patron ? »  Caroline Diard, enseignant-chercheur à l’EM Normandie, analyse l’environnement de la formation continue, en vous expliquant son contexte et ses acteurs. A lire sur The Conversation

Auteur(s)

Photo : Le numéro 4 de la RIDO est en ligne

Le numéro 4 de la RIDO est en ligne

Retrouvez le numéro 4 de la Rido ici ! Le quatrième numéro de la Revue Interdisciplinaire Droit et Organisations ouvre le dialogue entre chercheurs et praticiens de toutes spécialités et promeut un échange interdisciplinaire intéressant sur le sort humain et organisationnel dans ses diverses dimensions. Dans ce numéro on s’intéresse au devoir de vigilance des […]

Lire la suite