Quels risques encourt un start-upper ?

Les médias évoquent beaucoup « la génération start-up ». Facebook vient d’investir dans le plus gros campus de start-up du monde installé… à Paris. De nombreuses écoles de management encouragent la création d’entreprise via notamment des incubateurs et des mastères spécialisés dédiés. Les CCI proposent des services d’accompagnement et jouent le rôle de CFE. Ces encouragements généralisés ont permis la création de 10 000 start-up ces cinq dernières années, ce qui permet aussi la création d’emplois.

Dans leur tribune, Olivier Lasmoles et Caroline Diard, enseignants-chercheurs à l’EM Normandie, alertent sur les nombreux risques encourus par les start-uppers lors de la création de leur structure, notamment concernant leur patrimoine personnel. La start-up, jeune entreprise souvent innovante, peut parfois s’avérer compliquée à développer et risquée pour son créateur.

 

Retrouvez l’article dans son intégralité sur The Conversation

 

Auteur(s)

Beaucoup d’appelés et peu d’élus ! La réalité est cruelle. Les créateurs d’entreprises innovantes rencontrent souvent l’échec. Ces entrepreneurs ne disposent ni des capitaux de départ ni des compétences pour espérer un succès. Les business Angels peuvent être la solution….  Cet article propose de discuter dans quelle mesure l’accompagnement des Business Angels contribue à une […]