English below

Thomas de Salivet de Fouchecour (promotion 2020) est un jeune humoriste, adepte du stand-up. un art oratoire exigeant, mobilisant différentes formes d’intelligences.

Le talent oratoire de Thomas s’est révélé en mars 2018, lors de sa première participation au Campus Comedy Tour.

Un concours national interétablissements organisé conjointement par de grandes écoles de commerce et des universités. « À l’époque, j’étais étudiant en 3e année, nous dit-il, et totalement novice dans l’art du stand-up, même si l’envie de monter sur scène m’émoustillait depuis longtemps ! »
Exaltante à tous points de vue, l’expérience le pousse à récidiver l’année suivante. « Je me suis présenté une seconde fois, et cette fois-ci, j’ai eu la chance d’être sélectionné pour la finale qui s’est déroulée à Paris, à La Cigale, devant plus de 1 000 personnes. »
Ce concours a été le point de départ d’une série d’opportunités décisives : « Ma rencontre avec l’humoriste Harold Barbé m’a notamment permis d’accéder à plusieurs scènes ouvertes dans des cafés-théâtres normands et parisiens, précise-t-il, et ces premiers pas sur scène m’ont surtout donné envie de développer ma pratique, parallèlement à mon parcours à l’EM Normandie. »

L’art du stand-up, ou la combinaison des intelligences spatiale, linguistique, interpersonnelle…

Littéralement, le stand-up est une forme d’humour qui consiste à faire rire « debout » ! Une technique singulière dans le champ des pratiques scéniques, puisque celui qui est seul au plateau se doit d’occuper l’espace vide qui l’entoure ! Un exercice complexe, nécessitant une pleine conscience de son propre corps pour concentrer sur soi, en permanence, l’attention du public. « Dans le travail de mise en scène, nous dit Thomas, j’apprends à occuper le plateau, à maîtriser ma gestuelle et mes mouvements avec une très grande précision. »
Derrière une impression de totale improvisation, cet art oratoire fait également appel à d’autres types d’intelligences : linguistique, bien sûr, mais surtout intrapersonnelle. « Écrire un texte, confie Thomas, demande un véritable travail d’introspection, et chaque fois que je monte sur scène, c’est une totale mise à nu ! »
Exigeant, intense intérieurement, le stand-up requiert, enfin, de grandes qualités d’écoute. « Quand je suis sur scène, je m’adapte en continu au public, et je rebondis sur les réactions des spectateurs pour créer avec eux une vraie connivence et toujours plus d’interactivité », ajoute-t-il. Une intelligence interpersonnelle qu’il compte bien mettre à profit dans son parcours professionnel.

Pitcher en entreprise ou sur les planches ?

À l’issue de son Master 2, sur le campus de Paris, Thomas aimerait pouvoir allier sa passion du stand-up et son futur projet professionnel. « Si cette activité me permet de vivre, je poursuivrai dans cette voie et suis pleinement conscient du chemin qu’il me reste encore à parcourir. Aujourd’hui, jouer est un véritable plaisir, et chaque rencontre me fait avancer », conclut-il.
Si vous souhaitez découvrir l’art du stand-up, Thomas a monté son propre plateau d’humour hebdomadaire avec d’autres artistes : Le Mardi Comedy, au café-théâtre O’Friendly, dans le 9e arrondissement parisien.

Il ne vous reste plus qu’à suivre Thomas sur sa page Instagram pour découvrir son actualité : @defouch__

 

— English version —

From L’EM Normandie… a one-man show!

Thomas de Salivet de Fouchecour (class of 2020) is a young comedian who specialises in stand-up. A demanding exercise in public speaking which requires the mobilisation of different forms of intelligence.

Thomas’ public speaking skills were first noticed in March 2018 when he first took part in the Campus Comedy Tour.

A national inter-establishment competition organised by the Business grandes écoles and the universities. “At the time,” explains Thomas, “I was a third-year student, and, even if I had wanted to be on stage for a long time, I was a complete beginner in the art of stand-up!”
An exhilarating experience in all aspects, it encouraged him to try again the following year. “I signed up for a second time and this time, I was lucky enough to be selected to take part in the final which took place at La Cigale, in Paris, in front of over 1000 people.”
This competition was the trigger of a series of critical opportunities: “In particular, it was my meeting with the comedian Harold Barbé which gave me access to numerous stages in theatre-cafes in Normandy and Paris. This gave me a taste for it and made me want to develop my skills whilst simultaneously studying at EM Normandie.”

The art of stand-up, or the combination of spatial, linguistic and interpersonal forms of intelligence…

Stand-up is a form of comedy where you make people laugh whilst literally standing up! It is a unique technique in theatrical terms insofar as the person who stands alone on the stage must fill the entire space around him/her. It is a complex exercise which requires that you have a total awareness of your own body as you need to ensure that the audience’s attention is fully and permanently on you. Thomas explains, “When setting up, I learn to fill the stage, to master my gestures and movements with extreme precision.”
Behind the façade of total improvisation, this form of public speaking also draws upon other forms of intelligence: linguistic of course, but also, and especially, interpersonal.
“To be able to write a text” says Thomas “you need to draw on your own personal experience and every time I go on stage, I am completely vulnerable!”.
Both internally intense and demanding, stand-up also requires excellent listening skills. “When I am on stage, I am constantly adapting to the audience, using the reactions of individuals to create a complicity with them and constantly developing the interactivity” he adds. This interpersonal form of intelligence is one he fully intends to transfer to his professional journey.

Pitching in a company or on a stage?

On graduating from his Master 2 degree on the Paris campus, Thomas would like to be able to combine his passion for standup and his future career. Thomas concludes “if I can make a living from this, then I shall follow it through. I am well aware of how much work I still need to do. Today, acting is a total pleasure and every one of my encounters helps me move forward.”
Should you wish to discover the art of stand-up, Thomas has created his own weekly comedy platform with other actors: Comedy Tuesdays, at the café-theatre O’Friendly, in the 9th arrondissement of Paris.

You can follow Thomas via his Instagram account to keep up with all his updates: @defouch__

Propos recueillis par Alexandra Caroni-Scaccia (promotion 2007)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>