Pourquoi la méthanisation a-t-elle mauvaise presse ?

Photo : Pourquoi la méthanisation a-t-elle mauvaise presse ?

Pour sortir de notre dépendance aux énergies fossiles, responsable en partie du réchauffement climatique, le recours aux énergies renouvelables représente une alternative de plus en plus prisée. Cette énergie dite « verte » constitue une source inépuisable et désormais efficacement exploitable grâce aux nouvelles technologies.

De nombreux projets énergétiques voient ainsi le jour chaque année en France, sous la forme de champs d’éoliennes, de fermes solaires, de centrales géothermiques ou encore d’unités de méthanisation.

S’ils contribuent au développement et à l’attractivité des territoires – en créant des emplois, en assurant des recettes fiscales ou des retombées positives en matière d’image pour les collectivités locales –, ces projets énergétiques font face sur le terrain à de nombreux défis, tout particulièrement au sujet de leur localisation et de leur intégration au sein du territoire.

L’opinion publique se déclare favorable à la transition énergétique, mais il est très fréquent de rencontrer des oppositions de type « Nimby » (Not In My Back Yard ou « Pas dans mon arrière-cour ») : oui à ces installations… mais loin de chez moi !

 

Pourquoi la méthanisation a-t-elle mauvaise presse ? Découvrez l’analyse de Sébastien Bourdin et François Raulin, respectivement enseignant-chercheur et ingénieur de recherche à l’EM Normandie sur  The Conversation 

Auteur(s)

Photo : Alimentation locale : quel sera l’impact des crises géopolitiques et climatiques ?

Alimentation locale : quel sera l’impact des crises géopolitiques et climatiques ?

Le locavorisme a fait croire à nombre d’acteurs des systèmes alimentaires locaux que les citoyens allaient s’extraire dans un avenir proche d’un système agro-industriel globalisé, à la fois trop dépendant des cours des matières premières sur les marchés mondiaux, vulnérables aux processus spéculatifs et surtout inaptes à proposer des produits de qualité.

Lire la suite

Photo : Consommer autrement : le modèle de l’économie circulaire

Consommer autrement : le modèle de l’économie circulaire

Aujourd’hui, il est unanimement reconnu que le développement de notre économie sur un modèle linéaire, à l’inverse du modèle de l’économie circulaire (extraire des ressources, produire, consommer, jeter) génère des conséquences économiques, sociales et environnementales qui ne sont pas soutenables. Il est producteur d’inégalités et provoque des externalités écologiques négatives. Dès lors, il devient indispensable […]

Lire la suite