Il est bien trop tôt pour débattre vraiment de la réalité et de la gravité, ou non, d’un manque d’anticipation de la part de l’autorité politique ou de l’autorité administrative dans le cadre de la crise, en cours, du Covid-19 en France. Mais il n’est pas trop tôt pour se demander pourquoi tant d’entre nous (citoyens mais aussi dirigeants d’entreprises, d’institutions publiques, etc.) ont été ou sont surpris et, de ce fait, désemparés, stressés, anxieux, ou encore dans le déni du caractère sérieux de la crise sanitaire.

Les causes de cette surprise sont nombreuses, mais l’une d’elles tient à notre rapport ambigu au risque. Découvrez la tribune de Ludovic Jeanne, enseignant-chercheur à l’EM Normandie sur The Conversation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>