La limitation du port de signes religieux en entreprise a été consacrée par la norme légale. Toutefois, c’est la pratique judiciaire en amont de celle-ci et postérieurement à celle-ci qui nous renseigne sur l’admission ou non du port de signes religieux par les salariés en entreprise. En menant une étude approfondie sur l’ensemble des décisions européennes et nationales, des ambiguïtés sont encore relevées sur la proportionnalité de la restriction au port de signes religieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>