À l’heure où l’on parle de « guerre des talents », la rétention des employés hautement qualifiés est devenue un défi majeur pour de nombreuses entreprises. La pérennité d’une organisation repose sur sa capacité à attirer, développer et retenir ses ressources internes.

Les salariés quittent leur entreprise pour différents motifs : les conditions de travail, l’équilibre vie professionnelle / personnelle, ou encore un souhaite d’évolution. Mais au-delà de ces attentes relativement évidentes, la littérature managériale en matière de comportement organisationnel insiste sur la notion de justice organisationnelle. Certaines situations peuvent en effet paraître injustes aux collaborateurs qui adapteront alors leur comportement, par exemple en quittant l’entreprise.

Quels sont les nouveaux motifs de départ des employés ? Pourquoi est-il primordial de soigner l’outboarding ? Découvrez la nouvelle tribune de Caroline Diard, professeur associé en gestion des RH et droit à l’EM Normandie, sur The Conversation.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>