RIDO : création de la revue interdisciplinaire droit et organisations

Photo : RIDO : création de la revue interdisciplinaire droit et organisations

Nous avons l’honneur de présenter la création d’une Revue de Recherche Interdisciplinaire initiée par Brigitte Pereira Professeur de droit, HDR (EM Normandie Business School, Métis Lab) et par Caroline André, Professeur de droit (Neoma Business School). 

Les deux fondatrices ont en effet travaillé pendant deux ans pour créer la Revue Interdisciplinaire Droit et Organisations (RIDO). L’idée est née de la nécessité d’ouvrir la recherche pour répondre à la fois aux aspirations des chercheurs, des praticiens et des organisations. 

Il s’agit d’une revue scientifique qui publie des articles originaux au croisement du droit et d’autres disciplines relevant du champ des sciences sociales, sciences économiques, politiques, de la gestion, de la géopolitique et de la philosophie. 

Un comité scientifique d’une trentaine de professeurs et d’experts a été constitué. Ce travail très fédérateur a abouti à de fortes synergies entre les membres du comité scientifique, les chercheurs et les experts relevant de différentes disciplines, d’universités et d’institutions dans le monde. 

L’ambition de cette revue généraliste est de promouvoir la recherche interdisciplinaire et transdisciplinaire sur l’organisation, notamment les entreprises en privilégiant le dialogue entre chercheurs, qu’ils soient issus du monde académique ou professionnel. Il s’agit de promouvoir la fertilisation croisée des disciplines portant sur des thèmes intéressant directement les activités humaines.  

La RIDO vise une forme de dépassement multidisciplinaire. En comprenant la multidisciplinarité, l’interdisciplinarité la dépasse parce qu’elle favorise le transfert des concepts d’une discipline à une autre, rendant compte de réalités diverses qu’il convient d’entendre sur le fonctionnement des organisations. 

Par exemple, comment appréhender de manière satisfaisante l’application des normes de droit au sein des organisations sans intégrer les différentes logiques émanant des disciplines comme la philosophie, la sociologie, les sciences de gestion, l’économie, la géographie, ou la géopolitique ? Comment la règle de droit peut-elle être créée ou peut-elle évoluer sans considération des approches financières ou encore celles des ressources humaines ? Réciproquement les sciences sociales comprennent des interpénétrations disciplinaires au sein desquelles les recherches en droit sont présentes : une réalité comprend nécessairement plusieurs champs disciplinaires. 

Quant à la transdisciplinarité, celle-ci suppose de savoir traverser les disciplines. Néanmoins, il serait réducteur d’envisager la transdisciplinarité comme une simple traversée des disciplines. En réalité, la transdisciplinarité peut consister à mettre les savoirs à l’épreuve de l’évolution des connaissances disciplinaires et des nécessités des humains et des organisations. Elle se nourrit de l’interdisciplinarité en débordant les champs disciplinaires. Elle peut alors déboucher sur la construction de cadres nouveaux, ces derniers étant soumis de manière permanente à une relecture.  

Dans cet esprit, la revue favorise le partage d’idées et d’analyses critiques entre chercheurs issus de disciplines différentes, afin de permettre une hybridation des concepts ou des méthodes dans le sens d’un progrès. De la même manière, ces recherches, rendant compte de la diversité disciplinaire, permettent une certaine lisibilité sur leurs incidences à l’égard de toutes les parties prenantes, qu’il s’agisse des entreprises, des dirigeants, des associés, des salariés ou de la population civile. 

Ainsi, la création de cette revue académique constitue un apport majeur pour le développement de la recherche interdisciplinaire : en répondant aux aspirations émanant à la fois des chercheurs, des praticiens et des entreprises dans une démarche de progrès. La RIDO inscrit la recherche dans un contexte d’amélioration continue et de responsabilité sociétale.

Découvrez la revue !

Auteur(s)

Photo : Qualia : des cours en immersion pour les étudiants

Qualia : des cours en immersion pour les étudiants

Le cours de Management de projet vise à permettre aux étudiants d’appréhender le montage de projets. Ils doivent sortir du cours avec une méthodologie permettant non seulement de gérer des projets mais aussi d’initier ceux-ci. Véritables entrepreneurs, les étudiants doivent d’abord imaginer une solution créative à une problématique apportée par le professeur (dans le cas […]

Lire la suite

Photo : Engagement et volition en e-learning, quelle place pour l’environnement social ?

Engagement et volition en e-learning, quelle place pour l’environnement social ?

La loi du 5 septembre 2018 relative à la liberté de choisir son avenir professionnel vise à moderniser les modalités en faveur du développement des compétences des personnes sur le marché du travail en France. Elle insiste notamment sur deux modalités : le e-learning et l’AFEST (action de formation en situation de travail). Cette loi, avec l’essor du travail à […]

Lire la suite

Photo : Quel est l’impact des EdTech sur le rôle des enseignants ?

Quel est l’impact des EdTech sur le rôle des enseignants ?

Les EdTech ont redistribué les rôles dans les salles de classe. Les élèves prennent une part de plus en plus active à leur processus d’apprentissage. Le « full distanciel » imposé par la crise du Covid-19 a, pour sa part, questionné la place du professeur dans les nouvelles modalités d’enseignement. Comment son rôle évoluera-t-il dans […]

Lire la suite