Au 31 décembre 2015, les encours d’épargne salariale atteignaient 117,5 milliards d’euros. Ces actifs ont progressé de 7 % par rapport au 31 décembre de l’année précédente. Les PERCO (Plan Épargne pour la retraite collectif) à eux seuls représentent 12,2 milliards d’euros (+18 % sur un an). Pourquoi cet envol ? Caroline Diard, enseignant-chercheur à l’EM Normandie, vous donne quelques pistes de réponse.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur The Conversation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>