Le rapport Spinetta quant à l’avenir du transport ferroviaire a provoqué une onde de choc auprès des cheminots. Les rapporteurs préconisent en effet ni plus ni moins que la fin de leur statut privilégié au profit du rétablissement de l’équité. Des mesures qui rejoignent le discours tenu par Emmanuel Macron  à la Cour des Comptes  le 22 janvier dernier où il prônait le remplacement des régimes spéciaux par un système universel de répartition.

La colère gronde du côté des syndicats et des cheminots qui sont sur le pied de guerre et annoncent un large mouvement de mobilisation le 22 mars prochain pour clamer haut et fort leur mécontentement.

Caroline Diard, enseignant-chercheur à l’EM Normandie, apporte son éclairage sur les régimes sociaux et les mesures soumises dans le rapport Spinetta sur TheConversation.

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>