Brevet des collèges reporté, brumisateurs installés dans les maisons de retraite : la France s’organise contre la vague de chaleur qui s’abat sur notre pays depuis lundi 24 juin. Mais qu’en est-il du côté des entreprises ? Une rumeur urbaine tend à laisser croire que l’employeur est contraint par le code du travail en période de canicule mais la réalité est bien plus mesurée. Celui-ci est simplement dans l’obligation de protéger la santé physique des travailleurs.

Explications dans la tribune de Caroline Diard publiée sur TheConversation.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>