Le 29 septembre 2016, Manuel Valls annonçait une petite révolution dans le financement des régions françaises : la fin de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF)  au profit d’un reversement d’une part de la TVA.

Sébastien Bourdin aborde la nouvelle autonomie financière des régions, autonomie d’autant plus importante que la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) a transféré de nouvelles compétences aux régions, en particulier sur le développement économique.

Il souligne le fait que la réforme territoriale en cours ne peut pas se limiter à une « simple » transformation architecturale, sans prise en compte des problématiques financières locales.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur The Conversation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>